Tes enfants mal logés

Samedi 5 décembre 2015, par Willem Kuypers // Prières

Seigneur, ta volonté n’est pas encore faite sur cette terre,
Pour les blessés de la vie, les réfugiés, les sans papiers,
En un mot, les sans logis, les croque misère,
Qui n’ont même pas un toit décent où s’abriter.
Ils vivent dans la rue, sous les ponts, les cartons,
Elle est bien pauvre et amère leur maison.
Ils sont dans le mépris, le rejet, l’exclusion,
Pas de quoi se nourrir, se laver, se soigner,
À peine la force de te prier !
Seigneur, toi qui étais charpentier, ouvres nos coeurs à tous ces frères,
Faisons le choix de partager tous les biens qui nous sont prêtés.
Les richesses du monde entier suffiraient à nourrir, à vêtir, à loger,
Pourquoi avoir laissé à une poignée d’hommes d’affaires
L’absurdité d’en garder la moitié ?
Réveille en nous l’Esprit de liberté offert.
Qu’avons-nous fait de notre humanité ?
Mettons-nous vite à l’ouvrage, donnons, aidons, bâtissons,
Pour l’amour de tous les enfants de Dieu Père,
Et pour l’humanité toute entière, construisons des maisons.
Quatre murs, quelques pierres, des planches et un toit,
Pour la vie, la chaleur, la pluie et le froid.
Quelques portes ouvertes ou fermées, c’est selon,
Pour les amis, la prière, l’intimité, l’adoration.
Des fenêtres pour que l’émerveillement éclaire
La sublime beauté de ta création !

P.-S.

Eliane Bento (Secours catholique - France)