« Tu aimeras ton prochain comme toi-même »

Quelles sont les priorités dans la vie ? La question du scribe sur le premier des commandements est profondément humaine. Et Jésus dit ce qui, pour lui est premier. Monte à ses lèvres la prière quotidienne d’Israël qui noue en quelques mots si denses la foi du peuple de la Bible: « Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, et de tout ton pouvoir » (Dt 6,4).

Dieu seul est Dieu. Reconnaissance primordiale et libérante, à partir de laquelle s’ouvre le champ humain. Et de fait, quelle ampleur Jésus donne à ce texte du Deutéronome en lui associant comme équivalent un autre précepte tiré du Lévitique: « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Lv 19,18). Tout l’Évangile résonne de la nouveauté de ce lien. Comment aimer Dieu qu’on ne voit pas, sinon dans les hommes dont lui-même se fait le prochain (Lc 10,36) ? « Notre Père » nous apprend à dire Jésus, comme premier mot de la prière, signifiant ainsi l’unité de l’amour qui nous tourne vers Dieu et vers nos frères.