Une grâce mariale

Marie-Dominiuqe Philippe

Suivre l’Agneau, Saint-Paul

La grâce vient progressivement rétablir en nous l’image de Dieu ; elle ne s’oppose pas à l’image de Dieu qui est en nous, mais elle vient la transformer pour lui permettre d’être pleinement elle-même. […] La grâce nous permet de vivre à l’unisson du mystère du cœur du Christ et de la Très Sainte Trinité, à l’unisson du cœur de Marie. La grâce chrétienne est en effet une grâce mariale, parce que Marie est instrument de grâce. Nous sommes liés à Marie et en connaturalité avec elle. C’est pour cela que la grâce chrétienne réclame le mystère de l’Immaculée Conception. C’est le privilège de Marie et, comme elle est Mère, elle nous lie à son mystère, de sorte que dans le ciel nous serons tous immaculés. Si nous vivons avec Marie, nous sommes vraiment de sa race, et il y a en nous un reflet de son mystère.